personnage

  • Représentations du "Malentendu" d'Albert Camus - 17 et 24 juin 2024

    Le 17 et 24 juin 2024, les élèves de 2ème année, présenteront la pièce de théâtre d'Albert Camus : Le Malentendu.

    Pour la réservation allez à Contact - Réservation

     

    Lire la suite

  • Déjouer les clichés

    Les films de Western du début du XXème siècle regorgent de clichés concernant les indiens. Ils y sont tous des tueurs sanguinaires, des sauvages qui scalpent et tuent sans remord les pauvres blancs qui tentent de faire fortune sur cette bonne vieille terre américaine. Et il aura fallu près d'un demi siècle avec notamment le film "Les Cheyennes" de John Ford (1964) jusque dans les années 90 avec "Danse avec les loups" de Kevin Costner, pour que les Indiens soient considérés autrement que comme des diables rouges. Le cliché est l'ennemi du vrai. Interpréter un personnage de manière stéréotypée, c'est interpréter faussement, superficiellement, sans profondeur. L'acteur imite, surjoue mais en aucun cas ne rend justice à son personnage. Comment alors interpréter un rôle sans sombrer dans la caricature, la facilité ? Et en quoi jouer "cliché" est-ce mal ? L'acteur doit-il à tout prix s'en éloigner ? Et jusqu'à quel point ?

     

     

    Lire la suite

  • L'imprévu en scène

    Un soir de représentation à la Comédie Française, alors que la pièce se déroulait, un acteur devint soudain muet. Un instant de flottement presqu'imperceptible, un arrêt, un temps suspendu qui ne dura pas même une minute mais je me souviens de ce léger frémissement qui parcourut la salle : l'acteur venait d'oublier sa réplique ! Cette expérience n'est pas rare au théâtre où l'acteur, face à l'imprévu, semble plus tout à fait maître de la situation.
    La question est de savoir pour quelle raison l'imprévu en scène est-il autant redouté par l'acteur ? Qu'est-ce qui se joue à ce moment-là ? Et comment l'acteur doit-il réagir ?

    Lire la suite

  • Incarner des personnages controversés en trois étapes

    Le théâtre et le cinéma ont cette capacité géniale pour l'acteur de pouvoir sonder l'âme humaine de sa bonté jusqu'à sa noirceur la plus totale. Qui n'a jamais rêvé de jouer un salaud de la pire espèce, un psychopathe, un personnage malfaisant, maléfique, un "méchant" façon joker...
    Mais comment l'acteur équilibré peut-il jouer un déséquilibré ? Comment ne pas tomber dans le piège de la facilité et des clichés ?

    Lire la suite